Catégories

Se renseigner sur les admissions pour le BTS

Se renseigner sur les admissions pour le BTS

Après le passage de votre baccalauréat, vous avez pris la décision de vous inscrire dans une école afin de préparer un BTS. Toutefois, le choix de l’établissement est primordial, mais il faut se renseigner concernant les conditions d’admission. Elles ne sont pas toujours les mêmes en fonction des écoles. 

Un dossier d’admission très important pour le BTS

Tous les étudiants doivent remplir un dossier d’admission en ligne. Vous devrez comme c’est le cas pour un emploi traditionnel fournir une lettre de motivation et un CV complet. Soyez très précis avec le formulaire, vous pourriez ainsi vous démarquer des autres et gagner votre place au sein de cette école spécialisée dans les BTS. Le jury d’admission étudiera votre demande et vous aurez un rendez-vous qui sera aussi très important. 

A lire aussi : Les possibilités à découvrir après une formation bac+3 en marketing

Prenez le temps de bien préparer cet entretien, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Sept jours seront ensuite nécessaires pour que le dossier soit inscrit. Vous recevrez enfin la réponse du jury. Toutes les candidatures sont étudiées, cela permet de comprendre l’intérêt pour cette école, les motivations… Vous devez justifier votre envie de vous inscrire dans cette école afin de suivre un cursus en lien avec le BTS de votre choix : marketing, tourisme, communication…

Que se passe-t-il après l’admission dans cette école ? 

Un courrier vous listera tout ce que vous devrez faire pour suivre ensuite la formation. Un règlement de 750 euros sera nécessaire pour réserver votre place au sein du campus. Il y a trois adresses en France, postulez pour celui qui correspond à votre projet. Vous serez ensuite attendue à la prochaine rentrée. En ce qui concerne les frais de scolarité, vous devez prévoir moins de 5000 euros par an pour Bordeaux et Lyon ou 6000 euros pour Paris. Pour les entreprises, un budget de 8700 euros par an est nécessaire. 

A lire aussi : Reconversion professionnelle : pourquoi pas le métier de prothésiste ongulaire ?

Articles similaires

Lire aussi x