Catégories

Devenir conducteur : le cap conducteur routier en 3 points

Devenir conducteur : le cap conducteur routier en 3 points

Ceux et celles qui exercent le métier de conducteur routier ne le font pas malgré eux. Il s’agit d’une voie toute tracée et facilement accessible que l’on choisit parce qu’on en a une vraie passion. Avoir un cap conducteur routier vous permet de réaliser ce rêve et d’entrer directement dans la vie active.

Conducteur routier : un métier qui recrute

Devenir conducteur routier de marchandises, transporteur de messagerie, coursier et autres métiers liés aux routes et véhicules poids lourds est un rêve facilement réalisable. Faire une centaine de milliers de kilomètres par an, traverser les frontières, servir les autres, jouir d’une certaine liberté…autant d’avantages du conducteur ou de la conductrice routier. Qui plus est, les entreprises manquent de plus en plus de talents et de passionnés.

A lire en complément : Un secteur d'avenir : devenez spécialiste en pilotage de drones

Vous pouvez en juger aux milliers d’annonces de recrutement dans ce secteur. Le domaine du transport s’est également de plus en plus ouvert aux femmes. Elles sont nombreuses à avoir sauté le pas. Par ailleurs, ce métier est facilement accessible. Vous passez un cap transport routier d’une durée de 1 an en alternance pour devenir conducteur routier de marchandises chez Promotrans et vous voilà au volant d’un poids lourd sur les routes internationales.

A voir aussi : Quelles Etudes après un BTS immobilier ?

Le CAP conducteur routier : un cursus facilement accessible

Vous vous demandez pourquoi directement faire un cap transport routier avec Promotrans ? Le Groupe Promotrans n’est pas né de la dernière pluie. Le réseau Promotrans est dans la formation professionnelle dans les domaines de la logistique et de la supply chain ainsi que du transport de marchandises depuis 1966. Si vous êtes à la recherche de formations de qualité dans l’un de ces domaines, Promotrans est à même de vous la fournir.

En ce qui concerne le Cap conducteur routier avec Promotrans, la formation est ouverte à tous. Les conditions d’admission à leur cap conducteur routier sont faciles à remplir. Avez-vous en poche un permis de conduire de catégorie B et un CAP ou un BEP ? Dans ce cas, vous pouvez tout de suite voir les modalités de votre inscription ou demander directement un devis via le site officiel de Promotrans.

Il ne vous reste plus qu’à choisir la date et le centre de formation Promotrans le plus proche de vous. A savoir que les établissements Promotrans sont présents dans la plupart des grandes villes. On peut citer Arras, Bordeaux, Marseille, Metz, Rennes, Toulouse, le Havre, Lyon ou encore Vendôme.

A l’issue d’un CAP conducteur routier

Le rôle du conducteur routier de marchandises va bien au-delà du transport à proprement parler. Certes, les objectifs du cap conducteur routier de marchandises Promotrans sont la préparation et la réalisation de transports nationaux et internationaux de marchandises avec des véhicules du groupe lourd – supérieur à 3.5 tonnes.

Mais également, le conducteur ou la conductrice doit être à même d’appliquer les réglementations et les règles de sécurité du travail et de la sécurité routière. Le conducteur ou la conductrice sera capable d’analyser une situation professionnelle de transport et d’effectuer toutes les procédures administratives requises par son métier. Avec le cap conducteur routier en poche, vous pourrez directement occuper le poste de conducteur routier de marchandise au sein d’une entreprise.

Les avantages d’une formation de conducteur routier

La formation de conducteur routier est donc essentielle pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de ce métier. Elle permet aussi d’acquérir des connaissances en matière de maintenance et d’entretien des véhicules, ainsi que sur la gestion du temps et l’organisation des tournées.

Mais les avantages ne s’arrêtent pas là : une fois diplômé(e) du CAP conducteur routier, vous bénéficiez d’un accès facilité au marché du travail puisque le transport routier reste un secteur qui recrute. Effectivement, selon une étude menée par Pôle Emploi en 2019, plus de 40% des entreprises ont déclaré avoir rencontré des difficultés à embaucher un conducteur ou une conductrice.

Avoir suivi cette formation professionnelle est donc un atout supplémentaire pour se démarquer auprès des employeurs potentiels. Le salaire moyen d’un(e) conducteur(trice) routier(ière) varie entre 1500€ et 2000€ bruts mensuels selon son expérience professionnelle, mais surtout selon la convention collective appliquée dans l’entreprise où il/elle travaille.

Suivre une formation certifiante comme celle du CAP conduite routière offre indéniablement davantage de perspectives professionnelles, tout en garantissant la maîtrise totale du poste occupé. Les candidats ou candidates ayant obtenu leur diplôme sont immédiatement opérationnels pour prendre part aux transports nationaux et internationaux sous couvert réglementaire, sans être contraints de suivre des formations supplémentaires ni d’avoir recours à une remise à niveau.

Les défis et les responsabilités du métier de conducteur routier

Le métier de conducteur routier est cependant loin d’être facile et requiert une grande responsabilité. Effectivement, les conducteurs routiers sont confrontés à un certain nombre de défis quotidiens.

L’un des principaux défis du métier est la gestion du temps. Les délais de livraison doivent être respectés avec une grande rigueur pour satisfaire les clients tout en respectant les règles des routes. Cela exige souvent des horaires irréguliers et peut avoir un impact sur le sommeil, ce qui peut conduire à la fatigue. Il faut donc que le conducteur apprenne à gérer son temps efficacement.

Un autre défi majeur consiste à assurer la sécurité lors des trajets. Les accidents peuvent avoir des conséquences catastrophiques non seulement pour le conducteur mais aussi pour tous ceux qui se trouvent autour du véhicule. Il est donc crucial que chaque conducteur fasse preuve d’une vigilance constante, qu’il respecte les normes sécuritaires en vigueur (limites de vitesse, distances entre autres) ainsi que l’entretien régulier du véhicule.

L’isolement peut être ressenti par certains professionnels dans leur cabine pendant plusieurs heures voire jours sans voir leurs proches ni leurs collègues ; cela doit être pris en compte par chacun afin d’éviter toute situation dangereuse liée au stress ou à l’isolement social prolongé.

Au-delà de ces difficultés inhérentes au travail quotidien, le métier de conducteur routier est avant tout une profession exigeante qui demande du sérieux et de la rigueur. Les conducteurs doivent être conscients qu’ils sont responsables non seulement de leur propre vie mais aussi des vies d’autres personnes. C’est pourquoi un apprentissage rigoureux comme celui proposé par la formation CAP Conducteur Routier reste indispensable pour permettre aux futurs professionnels d’appréhender l’ensemble des enjeux liés à leur métier.

Bien que le métier de conducteur routier puisse sembler difficile, ceux qui ont les compétences nécessaires et font preuve d’une grande discipline peuvent y exceller. Et grâce à une formation sérieuse telle que le CAP conduite routière, il devient possible de travailler dans ce secteur avec succès et épanouissement professionnel.

Articles similaires

Lire aussi x