Catégories

Maçon professionnel : comment le devenir et développer son activité ?

Maçon professionnel : comment le devenir et développer son activité ?

Les maçons et maçonnes sont les premiers à intervenir sur les chantiers que ce soit chez les particuliers ou sur les chantiers d’envergure. Devenir maçon ou maçonne est la garantie d’une embauche sûre et rapide. Par ailleurs, devenir maçon professionnel est plus ou moins facile du moment qu’on a la passion pour les constructions et le domaine du BTP et qu’on est plus ou moins physiquement robuste. Que devez-vous faire pour devenir maçon ?

Maçon professionnel : un métier qui recrute

De nombreux maçons professionnels peuvent se targuer d’être des maçons depuis plusieurs générations. D’autres sont des bricoleurs avérés et convertis. Mais comme tous les métiers, devenir maçon est également possible en suivant des formations. L’un des principaux avantages de ce métier est qu’il est plus ou moins facile d’y accéder. Effectivement, il requiert un niveau CAP à Bac+2 mais le diplôme le plus conseillé est celui de Bac pro.

Lire également : CACES 9 : exigences et processus d'examen

Le domaine de la maçonnerie jouit d’une excellente insertion professionnelle, trouver du travail une fois le diplôme et les qualifications en poche est facile. Le maçon débutant reçoit le SMIC, mais le salaire devient de loin plus intéressant avec les années d’expérience. Le salaire médian des maçons qualifiés en France en 2022 tourne autour de 24 000 euros par an, soit un peu plus de 13 euros par heure.

Les plus expérimentés peuvent gagner jusqu’à plus de 28 000 par an, sans parler de ceux qui ont leur propre entreprise. Les maçons sont fortement sollicités à travers toutes les villes de la France. Par ailleurs, des sites comme https://www.travaux.com/construction-renovation-maison/macon-professionnels permettent aux acteurs de ce domaine de gagner encore plus en visibilité et de trouver plus de clients.

A lire également : Réussir sa préparation au concours Accès

Le cursus à suivre pour devenir maçon

Devenir maçon ne nécessite pas forcément d’avoir un diplôme. Voilà pourquoi de nombreux maçons le sont de père en fils. Mais force est de constater que détenir un diplôme en bonne et due forme peut jouer en votre faveur, le diplôme donne du poids à votre dossier. Réaliser des édifices, des murs, des plafonds, des terrasses, des piscines…est à la portée des artisans maçons. Mais le maçon ou la maçonne est un professionnel très polyvalent.

Outre le travail de maçonnerie en lui-même, le maçon ou maçonne doit développer des compétences commerciales et marketing pour faire tourner son business et trouver des clients. Si vous voulez devenir maçon, il existe quelques diplômes et brevets qui peuvent vous ouvrir la voie vers ce métier. Les diplômes qui peuvent faire de vous un maçon ou une maçonne professionnel.le sont :

  • CAP maçon – constructeur en béton armé du bâtiment
  • Brevet professionnel maçon
  • BTS en bâtiment Bac+2

Il n’y a pas à proprement parler d’écoles spécifiques pour apprendre la maçonnerie, encore moins de concours pour intégrer une telle école. C’est au lycée que vous pouvez apprendre ce métier. Sinon, vous pouvez également vous rapprocher d’associations comme les Compagnons du devoir et le Tour de France.

Comment développer son entreprise en tant que maçon professionnel ?

Quand le maçon ou la maçonne débute, il est préférable de se lancer sur le marché du travail en cherchant un poste dans les entreprises de BTP. Travailler avec un entrepreneur dans le domaine de la construction est également une option. Avec l’expérience, vous allez pouvoir travailler indépendant peu à peu, voire constituer votre propre équipe. Trouver un bon maçon se fait généralement par le biais du bouche-à-oreille.

Il est crucial pour le maçon professionnel de se construire une excellente réputation avant tout. Plus les clients parlent de vous, plus il vous sera facile d’en trouver d’autres. Actuellement, le bouche-à-oreille numérique est également incontournable. Un site de mise en relation travaux.com est une vraie aubaine pour vos affaires. En vous inscrivant, le site vous répertorie dans sa base de données et vous met en relation avec les clients cherchant des maçons dans votre région, département ou ville.

Pour vous faire un nom, vous pouvez également travailler sur votre e-marketing et votre visibilité sur internet en créant un site à votre nom ou au nom de votre entreprise. Il ne faut pas sous-estimer le potentiel du référencement sur le web. Cela vous permet de gagner davantage de clients et de renommée. D’un autre côté, les publicités classiques comme la distribution de flyers, rouler avec votre véhicule utilitaire avec votre logo et vos contacts bien en vue sont également à faire.

Les compétences nécessaires pour réussir en tant que maçon professionnel

Pour réussir en tant que maçon professionnel, il faut posséder plusieurs compétences. Le maçon doit savoir lire et interpréter les plans, car cela lui permettra de comprendre précisément ce qui est attendu lors de la construction d’un bâtiment.

Le savoir-faire technique du maçon professionnel ne fait aucun doute. Il doit être capable de manipuler différents matériaux tels que la pierre naturelle, le béton ou encore la brique pour construire des murs solides et durables. Le professionnalisme dans l’exécution des travaux garantit aussi la qualité du résultat final.

Le respect des normes environnementales est un autre aspect fondamental à prendre en compte chez un bon professionnel. Pour y parvenir, il faut tenir compte des réglementations actuelles ainsi que réaliser une mise aux normes écologique si nécessaire : isolation thermique par l’extérieur (ITE), choix des matériaux verts, etc.

Au-delà des qualités techniques indispensables pour tout travailleur du BTP qui se veut opérationnel sur tous types de chantiers comme celui-ci, la capacité à s’adapter rapidement aux changements éventuels peut faire toute la différence entre une entreprise prospère et une entreprise moribonde. Les clients aiment avoir affaire à un prestataire fiable mais aussi flexible en cas d’imprévus ou de demandes nécessitant plus de flexibilité.

La communication avec les autres membres sur site tels que l’architecte ou l’expert-comptable demande aussi certaines compétences humaines spécifiques.

Pour devenir un maçon professionnel accompli, il faut un goût prononcé du travail bien fait. La passion et le dévouement sont les clés qui poussent les professionnels à toujours chercher à se perfectionner. Effectivement, la construction est une discipline où l’on apprend tous les jours.

Le parcours d’un maçon professionnel doit être jalonné de formations afin qu’il puisse acquérir toutes ces compétences indispensables, mais surtout pour obtenir son diplôme ou sa certification dans ce domaine en constante évolution.

Les outils et équipements indispensables pour un maçon professionnel

Pour être un bon maçon professionnel, il faut avoir les bons outils et équipements. Ces derniers permettent de travailler avec efficacité, précision et sécurité. Voici une liste non exhaustive des outils indispensables pour tout maçon professionnel.

Le ferraillage est une étape fondamentale dans la construction des murs en béton armé. Pour cela, le maçon doit disposer de pinces à ferrer ou d’épingles à béton ainsi que de fil acier galvanisé pour lier les barres entre elles.

La bétonnière est aussi un outil indispensable pour préparer du béton rapidement et facilement. Il existe plusieurs modèles sur le marché adaptés aux différentes tailles de chantiers : mini-bétonnière pour les petits chantiers ou camion toupie pour les grands projets.

Le niveau laser est aussi très utile car il permet de vérifier la planéité des murs avant l’application du revêtement final comme la peinture par exemple.

Un autre équipement indispensable au maçon professionnel est l’escabeau. Cela lui permettra d’accéder aux endroits difficiles sans risque de chute.

Les différents types de scies telles que la scie circulaire sont aussi essentielles pour réaliser des découpes précises sur différents matériaux (pierre naturelle, brique).

Il ne faudrait pas oublier qu’un travailleur du BTP a besoin d’une tenue adéquate qui offre confort mais aussi sécurité. Le port des chaussures de sécurité, d’un casque et de gants est obligatoire sur tout chantier de construction.

Le maçon professionnel doit avoir accès à une panoplie d’outils et équipements pour accomplir ses tâches dans les meilleures conditions possibles. Ces outils lui permettent notamment de travailler avec précision, rapidité mais surtout en toute sécurité.

Articles similaires

Lire aussi x