Catégories

4 métiers de la comptabilité

4 métiers de la comptabilité

Si vous aimez les chiffres, la comptabilité est un domaine d’activité qui est fait pour vous. C’est un domaine stratégique pour les entreprises de tout secteur et de toute envergure. Une excellente formation en comptabilité vous offre donc de grandes chances de vous épanouir sur le marché de l’emploi. Découvrez ainsi 4 professions très en vue en comptabilité.

Quelles différences entre un comptable et un expert-comptable ?

Le premier métier auquel l’imaginaire collectif associe la comptabilité est celui de l’expert-comptable. Seulement, peu de personnes savent distinguer un expert-comptable d’un comptable. La première différence se situe dans la formation et plus précisément au niveau des qualifications requises. Pour exercer le métier de comptable, il vous suffit d’obtenir au minimum un bac+2 en comptabilité.

A lire en complément : Focus sur les métiers de la data les plus demandés sur le marché du travail

Vous pourrez alors suivre une formation dans de nombreuses écoles et facultés. Comme on peut le voir sur Studi, si le système de cours en ligne vous convient davantage, vous pourrez suivre un cursus tout aussi qualitatif sans avoir à vous déplacer de chez vous. Pour ce qui est du métier d’expert-comptable, il nécessite l’obtention d’un diplôme bac+8 en expertise comptable validé par l’État et l’administration fiscale. Les qualifications ne sont donc pas les mêmes et il en est de même pour la rémunération et les attentes. Le comptable est généralement employé par une entreprise dont il gère les opérations fiscales. Il s’agira entre autres :

  • de la gestion de comptes,
  • de l’établissement de fiches de paies,
  • du classement de dossiers.

L’expert-comptable, quant à lui, est un travailleur indépendant ou un membre d’un cabinet d’expertise comptable. Ses missions vont du contrôle fiscal à l’étude de comptes en passant par le conseil sur les gestions financières et comptables.

A voir aussi : Comment gérer les congés estivaux efficacement ?

L’analyste financier pour aider l’entreprise

C’est un conseiller dont le métier consiste à évaluer la santé et la croissance de sociétés cotées en bourse. Dans cet objectif, il lit la presse spécialisée et les études internes et tient compte de nombreux indicateurs « composites ». Ces études lui permettent d’établir une analyse précise sur l’état de santé d’une entreprise et sur sa rentabilité. À terme, il se sert de ses conclusions pour fournir des renseignements afin d’affiner des stratégies de placements.

Son analyse est donc d’une très grande importance pour choisir les valeurs les moins risquées et les plus rentables. Il oriente ainsi les offres d’achat et de vente de tradeurs et de gérants de portefeuilles. Les analystes financiers se spécialisent généralement dans un secteur d’activité en particulier. De cette manière, ils ont plus de facilités à surveiller un marché, car ils réduisent considérablement le champ d’entreprises à observer. C’est une profession passionnante qui nécessite de solides bases en économie des finances, en droit et en marketing. Une formation de niveau bac+5 et un bon niveau en anglais seront indispensables.

métiers comptabilité formation

Secrétaire comptable, des tâches administratives également

La fonction de secrétaire comptable nécessite bien plus qu’une passion pour des chiffres. Vous devez également aimer les relations humaines et le secrétariat. C’est un poste qui vous demandera une polyvalence exceptionnelle. En tant que secrétaire, vous devez notamment être en mesure de gérer le courrier, d’accueillir des clients ou encore d’organiser un planning. Pour ce qui est de la comptabilité à proprement parler, les missions d’un secrétaire comptable seront entre autres :

  • la saisie des écritures,
  • les rapprochements bancaires,
  • la gestion de la comptabilité client-fournisseur.

Il faudra vous montrer efficace et concentré tout en restant courtois et bienveillant. Cet emploi est accessible avec un bac professionnel ou en obtenant un bac+2 en secrétariat, en informatique de gestion ou en comptabilité. Il est par ailleurs possible d’exercer cette profession avec un BEP secrétariat si votre expérience est conséquente.

Le commissaire aux comptes pour déceler les anomalies

C’est la fonction qui fait trembler toutes les sociétés à la comptabilité douteuse. Le commissaire aux comptes est un auditeur légal et externe à l’entreprise. Sa tâche consiste à s’assurer de la conformité et de la justesse des données financières qu’une entreprise fournit. Dans cette optique, il réalise des audits dont la procédure est intégralement prévue par la loi. Son intervention est d’intérêt général puisque ses conclusions valent également pour l’État et l’administration fiscale.

C’est donc un métier très élitiste et pour preuve, seuls les professionnels inscrits à l’ordre des Commissaires aux Comptes peuvent le pratiquer. Il existe généralement un amalgame qui s’effectue entre les fonctions d’expert-comptable et de commissaire aux comptes. Le commissaire aux comptes est un expert-comptable qui s’est spécialisé. De plus, l’expert-comptable coopère régulièrement avec les managers et leur fournit son expertise. Le commissaire aux comptes, quant à lui, ne peut entretenir aucune relation de proximité avec eux puisqu’il est censé être leur contrôleur.

Articles similaires

Lire aussi x