Catégories

Faire une reorientation professionnelle, comment s’y prendre ?

Faire une reorientation professionnelle, comment s’y prendre ?

En France, beaucoup de personnes ne sont pas à leur aise, dans leur profession. Ils ne s’y sentent pas à leur place. Certains font des métiers seulement parce qu’il n’y avait que celui-ci qui embauchait. Certes, il faut travailler pour pouvoir gagner de l’argent et ainsi aller vers des emplois qui ne sont pas, forcément, notre premier choix. De plus, nos choix de vie antérieure peuvent venir perturber certains projets d’emplois que nous souhaitons faire. Il est sûr qu’il sera difficile de venir médecin ou astronaute après 50 ans.

Ce n’est pas pour autant, qu’il faut rester, toute sa vie, dans un emploi qui ne nous convient pas. Il est important de pouvoir être épanoui et de pouvoir aimer son travail.

A lire aussi : Comment gérer les congés estivaux efficacement ?

C’est pour cette raison que certains envisagent la réorientation professionnelle. Nous allons donc voir, ensemble, dans cet article, quelles sont les astuces pour pouvoir aller vers un travail qui nous plaît réellement.

Retourner sur les bancs de l’école.

Pour certains métiers, il pourra être conseillé de faire un tour sur les bancs de l’école. Par exemple, vous pouvez choisir une école de commerce à Marseille afin de pouvoir avoir les bases des métiers dans le commerce. C’est important de connaître les bases pour commencer et réussir dans certains domaines. Bien sûr, il peut être difficile de retourner sur les bancs de l’école, surtout lorsque nous avons une vie de famille à côté. C’est pour cette raison qu’il peut être bien de contacter les écoles afin de connaître les modalités et les propositions. Certaines écoles peuvent envoyer les cours dans l’éventualité où vous ne pouvez pas bouger de chez vous.
Vous avez les écoles de commerces, comme évoqués, mais il y a toutes sortes de formations qui existent et que vous pouvez faire dans le but de pouvoir devenir qualifié dans un métier qui vous tente.

Lire également : Qu'est-ce qu'un gérant égalitaire ?

Faire un bilan de compétences.

Vouloir changer de travail ne nécessite, pour certains postes, pas de formations supplémentaires. Parfois, votre expérience professionnelle peut largement suffire pour être apte à travailler dans certains domaines. Pour le savoir, rien de mieux que de faire un bilan de compétences. Vous pouvez demander à pôle emploi d’en faire un, si vous êtes actuellement au chômage, ou bien le faire dans un cabinet, à votre charge. Cela permet de pouvoir cibler réellement les acquis que vous avez obtenus en travaillant dans certains domaines, que l’on peut, potentiellement, retrouver dans d’autres emplois. Par exemple, l’encaissement sera présent dans beaucoup de commerces et dans la restauration, qui sont, pourtant, deux domaines complétement différents.

Dans tous les cas, comme vous pouvez ainsi le voir, il y a des petits conseils à prendre en compte, en fonction du métier que nous souhaitons faire. La première des clés, pour accéder au travail qui nous passionnerait, c’est d’évaluer ce qu’il faut, comme bagage. En fonction de cela, vous pourrait ainsi voir si vous avez besoin d’une éventuelle formation ou bien juste un bilan de compétences pourrait permettre de postuler dans votre emploi idéal. Avec un bon CV, une bonne présentation et de la motivation, on peut faire beaucoup de choses !

Explorer de nouvelles opportunités professionnelles

Une fois le bilan de compétences réalisé, il peut être intéressant d’explorer de nouvelles opportunités professionnelles. Cette étape est cruciale pour déterminer les secteurs qui correspondent à vos aspirations et à votre profil.

Il existe plusieurs façons d’explorer ces opportunités. Vous pouvez consulter les offres d’emploi dans les secteurs qui vous intéressent. Cela vous permettra de voir quelles sont les compétences requises pour ces postes et si elles correspondent aux vôtres.

Il peut être utile aussi de participer à des salons professionnels ou des forums afin de rencontrer des professionnels du secteur et d’échanger sur leur métier ainsi que leur parcours professionnel.

Les réseaux sociaux peuvent aussi être une source précieuse pour découvrir un nouveau domaine. Effectivement, LinkedIn, par exemple, est un réseau social spécialisé dans la mise en relation entre professionnels et peut s’avérer très efficace pour trouver des contacts dans son futur environnement professionnel.

N’hésitez pas non plus à solliciter l’aide de professionnels comme un coach ou un conseiller en orientation qui saura vous guider vers la voie la plus adaptée à vos besoins.

Explorer de nouvelles opportunités est une étape décisive dans le processus de reconversion. Elle permettra notamment d’affiner ses choix quant au futur projet professionnel tout en prenant en compte ses objectifs personnels ainsi que ses compétences acquises jusqu’à lors.

Trouver un mentor ou un coach pour vous guider dans votre reorientation professionnelle

Une fois que vous avez déterminé les opportunités qui correspondent à votre profil, il peut être utile de travailler avec un mentor ou un coach pour vous guider dans votre reconversion professionnelle. Ces professionnels peuvent fournir un soutien personnalisé et une expertise en matière d’orientation professionnelle qui sera précieuse tout au long du processus.

Un mentor est généralement quelqu’un qui a déjà de l’expérience dans le domaine que vous souhaitez explorer. Il peut partager son expérience personnelle et ses connaissances avec vous afin de mieux comprendre ce qu’il faut pour réussir dans ce secteur.

Le rôle d’un coach est différent. Il s’appuie sur des techniques spécifiques pour aider à clarifier les objectifs de carrière, identifier les obstacles potentiels, élaborer une stratégie efficace et suivre la progression vers ces objectifs.

Pour trouver un bon mentor ou coach, commencez par rechercher des candidats possibles en utilisant des réseaux sociaux comme LinkedIn ou des sites spécialisés comme CoachFinder.com. Vous pouvez aussi demander à vos amis et collègues s’ils connaissent quelqu’un qui pourrait être approprié.

Lorsque vous trouvez quelqu’un que vous pensez correspondre à vos besoins, prenez contact avec lui ou elle pour organiser une première rencontre exploratoire. Profitez-en pour établir une relation cordiale basée sur la confiance mutuelle avant d’envisager toute collaboration longue durée.

Vous devez noter que si l’aide d’un mentor/coach professionnel peut avoir des coûts associés non négligeables (en fonction du niveau hiérarchique supposé de la personne et du type de service proposé), il est parfaitement possible de trouver un mentor/coach bénévole qui sera heureux d’aider des personnes motivées à atteindre leurs objectifs.

En travaillant avec un mentor ou un coach, vous pourrez tirer parti des connaissances et de l’expérience qu’ils ont acquises tout au long de leur carrière professionnelle. Cela peut faire une grande différence dans votre parcours vers une nouvelle orientation professionnelle réussie !

Articles similaires

Lire aussi x