Catégories

Comment suivre une formation VTC ?

Comment suivre une formation VTC ?

Si vous voulez être votre propre patron et fixer vos propres horaires, le métier de chauffeur VTC est peut-être fait pour vous. Celui-ci s’adresse à tout le monde, quel que soit l’âge, le niveau d’études ou l’expérience professionnelle. Toutefois, que vous travailliez pour une compagnie ou en tant qu’indépendant, devenir conducteur VTC nécessite une formation VTC. C’est pour cette raison que cet article vous propose quelques conseils pour suivre votre formation VTC.

Le choix d’un centre de formation VTC

De nos jours, devenir chauffeur de VTC est moins compliqué et moins coûteux que d’être chauffeur de taxi (voir la différence entre taxi et VTC). Cependant, certaines conditions doivent être remplies comme le fait de suivre une formation vtc agréé pour obtenir les compétences nécessaires et disposer d’un carte professionnelle VTC (document obligatoire).

A lire en complément : Formation en développement durable : comment choisir 

Il existe plusieurs façons de se former au VTC :

    A lire également : Comment préparer efficacement le TOEIC à Lyon ?

  • Passer les examens VTC comme candidat libre
  • Suivre une formation VTC en ligne et passer l’examen comme candidat libre
  • Suivre une formation VTC dans un centre de formation VTC agréé par le gouvernement

Choisir une formation de VTC avec une compagnie de transport

Certaines compagnies comme Uber proposent des solutions de formation aux futurs chauffeurs. En ce qui concerne l’examen théorique, les futurs conducteurs peuvent utiliser une plateforme dédiée afin d’avoir accès à diverses ressources et préparer l’examen théorique VTC. Quant à l’examen pratique, des stages sont disponibles en s’inscrivant directement sur le site de la compagnie.

Comment suivre une formation VTC

Le coût d’une formation VTC

Selon la solution choisie pour préparer votre examen VTC (autoformation, en ligne, centre VTC ou autre), le prix de la formation VTC peut être plus ou moins élevé. Il est fortement recommandé de se tourner vers un centre de VTC pour augmenter ses chances de réussite à l’examen. Les tarifs varient d’un organisme à l’autre et si vous voulez plus d’informations à ce sujet, pensez à consulter les grilles tarifaires des formations VTC.

Notez que les frais d’inscription à l’examen VTC (206€) peuvent ne pas être intégrés dans l’offre de formation. Selon votre situation, sachez qu’il existe différents moyens de financer une formation VTC.

Les arnaques de certains centres de formation VTC

Il existe des centres de formation qui proposent des prix très faibles afin d’attirer des clients potentiels. Si vous tombez sur de telles offres, soyez méfiant. Un bon nombre de centres de formation VTC s’associent à des sociétés de location de voitures.

Ils proposent des formations VTC à des tarifs abordables, mais ne mentionnent pas que vous devrez payer en supplément la location d’une voiture pendant la formation. Cela signifie que si le coût de la formation est abordable, celui de la location de voiture est souvent très élevé.

Financement de la formation VTC par le biais du CPF

Les comptes personnels de formation (CPF) sont conçus spécifiquement pour les salariés. En réalité, chacun d’eux bénéficie des droits à la formation accessible tout au long de son parcours professionnel pour faciliter l’accès à la formation souhaitée.

Le CPF permet dès lors à tout travailleur de cumuler et de gérer ses heures de formation professionnelle. Pour y accéder, inscrivez-vous sur la plateforme CPF. Par la suite, vous pourrez cumuler jusqu’à 150 heures de formation professionnelle sur une durée de huit ans.

Les conditions requises pour suivre une formation VTC

Pour suivre une formation VTC, certaines conditions sont requises. Vous devez conduire le véhicule de catégorie B. Le candidat doit être âgé de plus de 18 ans.

Pour exercer la profession de VTC en France, il est obligatoire d’avoir suivi et validé une formation spécifique. Cette formation se divise en deux parties : théorie et pratique.

La première partie concerne les aspects juridiques du transport avec chauffeur privé ainsi que les notions indispensables sur l’environnement économique et professionnel dans lequel évoluent les chauffeurs VTC. Elle peut être dispensée soit par un organisme agréé par l’État, soit au sein des centres de formation reconnus pour cette activité.

La seconde partie, quant à elle, porte sur la conduite proprement dite ainsi que sur la sécurité routière adaptée aux véhicules destinés au transport public particulier individuel (VTC). Elle s’étend généralement sur plusieurs heures, voire jours, selon l’organisme choisi ou selon votre disponibilité.

Les compétences acquises lors d’une formation VTC

La formation VTC permet d’acquérir des compétences spécifiques à la profession. Les chauffeurs VTC sont formés pour être polyvalents et savoir s’adapter aux besoins de leurs clients. Ils doivent aussi avoir une maîtrise parfaite de leur véhicule, notamment en ce qui concerne les règles de sécurité en matière de conduite.

Au cours de leur formation, les futurs chauffeurs VTC apprennent à connaître les différentes zones géographiques qu’ils seront amenés à parcourir afin d’optimiser leurs trajets et d’offrir un service rapide et efficace à leurs clients.

Ils sont aussi formés à l’accueil des passagers dans le but d’offrir une expérience client agréable. Cette dimension est essentielle pour fidéliser leur clientèle dans un secteur très concurrentiel comme celui du transport avec chauffeur privé.

Ils reçoivent une formation sur la gestion administrative liée au métier : comment gérer leurs factures, leur comptabilité ou encore leurs déclarations fiscales ? Autant de questions auxquelles devront répondre les futurs chauffeurs VTC.

Toutes ces compétences acquises lors d’une formation VTC constituent autant d’avantages pour se démarquer auprès des clients et exercer cette activité avec succès.

Articles similaires

Lire aussi x