Catégories

Comment financer votre formation ?

Comment financer votre formation ?

Que vous soyez salarié ou simplement demandeur d’emploi, il peut s’avérer important de suivre une formation professionnelle. En réalité, prendre une telle initiative vous permettrait d’accroître vos compétences, et être plus performent. Cependant, la question du financement demeure incontournable pour la réalisation de ce projet. Comment prendre en charge votre programme de renforcement de capacité ?

Financez votre formation si vous êtes salarié

Afin de garantir la performance de son entreprise, tout employeur doit consentir à faire former ses salariés. Cependant, le mécanisme de financement diffère selon le contrat du bénéficiaire.

A lire aussi : Comment choisir le meilleur organisme de formation de management de la qualité ?

Le financement en CDI

En tant que salarié en CDI, plusieurs options vous permettent de payer en toute quiétude la formation de votre choix.

Le CPF

Le premier mécanisme de financement pour salariés est sans aucun doute le Compte Personnel de Formation. Mieux connu sous le terme CPF, ce système vous permet de cumuler des droits d’apprentissage durant toute votre carrière. Comme l’expliquent des professionnels sur Kiluz, cette prise en charge prend en compte toute sorte de formations.

Lire également : Pourquoi étudier une langue à l’étranger ?

Concernant votre rémunération dans ce système, sachez qu’elle est maintenue si vos cours se déroulent durant vos heures de travail. Dans le cas contraire, vous ne percevez pas d’émoluments pendant toute la période de formation.

Le projet de transition professionnelle

En remplacement du CIF, le projet de transition professionnelle est un mécanisme de financement fort intéressant pour les bénéficiaires. En effet, ce programme vous garantit une rémunération durant toute la période de la formation.

Vous devrez remplir certaines conditions avant d’être éligible à ce financement. Votre projet de formation doit notamment être cohérent avec votre profil professionnel et avoir une certaine pertinence. De plus, vous devez pouvoir justifier d’une expérience professionnelle de 2 ans, dont la dernière moitié chez votre employeur actuel.

En CDD ou en CDI, vous pouvez financer votre formation grâce à des dispositifs

Le financement en CDD

En tant que travailleur en CDD, plusieurs leviers vous permettent de bénéficier d’un financement pour une formation.

Le projet de transition professionnelle

Le PTP offre les mêmes avantages aux travailleurs en CDI qu’à ceux en CDD. Cependant, il ne suffit pas d’avoir un contrat à durée déterminée pour en profiter. En effet, vous devez cumuler au moins 24 mois d’expérience professionnelle durant les 5 dernières années. Vous devez aussi être en activité lors du dépôt de votre demande de financement.

L’Aide Individuelle à la Formation

En réalité, l’Aide Individuelle à la Formation ou AIF est un mécanisme généralement destiné aux titulaires d’un CDD. Employé à titre complémentaire, ce système s’utilise en plus d’autres modes de paiement. Par ailleurs, l’AIF vous donne la possibilité de suivre toute sorte de formations.

Demandeur d’emploi : comment vous former ?

Afin de permettre à tous les demandeurs d’emploi d’acquérir de nouvelles compétences, différents modes de financement ont été élaborés. Au nombre de ceux-ci figure notamment l’AIF qui vous garantit une préparation optimale à votre future activité.

Vous pouvez également bénéficier de l’AFRP qui est accessible à tous les demandeurs d’emploi, qu’ils soient ou non indemnisés. Il est aussi possible de postuler à l’AFC ou au POEI afin d’obtenir une subvention. Notez cependant que vous devez être titulaire d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation pour obtenir le POEI.

Les alternatives de financement pour les travailleurs indépendants

Si vous êtes travailleur indépendant, il peut être difficile de financer une formation. Toutefois, plusieurs solutions s’offrent à vous. Renseignez-vous auprès de votre caisse d’assurance maladie qui propose des formations pour les professionnels libéraux et les artisans. Ces formations sont prises en charge par l’organisme. Autre solution possible : le FAFCEA permet aux chefs d’entreprise artisanale non salariés du secteur des métiers de bénéficier d’un financement dans le cadre de la formation continue obligatoire. Pensez à bien vous renseigner auprès des organismes adaptés afin d’étudier au mieux vos possibilités en matière de financement.

Les dispositifs de financement pour les formations à l’étranger

Prendre la décision de suivre une formation à l’étranger peut être une expérience enrichissante et valorisante pour votre parcours professionnel. Toutefois, cela peut aussi représenter un coût important. Il est donc possible de se tourner vers des dispositifs de financement pour vous aider dans cette démarche.

Si vous êtes étudiant, sachez que les bourses Erasmus sont disponibles pour ceux qui souhaitent poursuivre leur cursus à l’étranger dans le cadre d’un programme d’études supérieures. Ces bourses peuvent couvrir une partie ou la totalité des frais liés au séjour (transport, logement, etc.). De même, certains pays proposent des aides financières aux étudiants étrangers sous forme de bourses ou de prêts étudiants.

Si vous êtes déjà en activité professionnelle et souhaitez suivre une formation à l’étranger, plusieurs solutions existent aussi. Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet notamment de financer tout ou partie du coût pédagogique d’une formation éligible lorsque celle-ci est réalisée à l’étranger.

Il existe aussi des programmes spécifiquement dédiés au financement des formations à l’étranger, comme le Fongecif Île-de-France, qui offre par exemple la possibilité aux demandeurs d’emploi franciliens ayant travaillé au moins 24 mois en Île-de-France durant les cinq dernières années avant leur départ en mobilité internationale et ne bénéficiant pas du soutien financier de Pôle emploi ou du Fonds social européen (FSE), d’accéder à un dispositif de financement pour leur projet professionnel à l’international.

Les dispositifs de financement pour les formations à l’étranger sont nombreux et variés. Pensez à bien vous renseigner sur la ou les solutions adaptées à votre situation afin d’optimiser vos chances de réussite dans votre projet personnel ou professionnel.

Articles similaires

Lire aussi x