Catégories

Épargne et succession : comment transmettre une épargne à vos enfants ?

Épargne et succession : comment transmettre une épargne à vos enfants ?

Transmettre son patrimoine à ses enfants est une préoccupation tout à fait naturelle lorsqu’on est parent. Cela inclut notamment l’épargne accumulée au fil des ans, qui peut représenter une part plus ou moins importante de l’héritage à faire passer. Il vous faut pouvoir planifier cette passation afin de minimiser les frais de succession en plus d’optimiser l’impact fiscal.

Les différentes options de transmission d’épargne

Il existe plusieurs façons de transmettre une épargne à vos enfants, avec ses propres avantages et ses inconvénients.

Lire également : Comment s'organiser pour faire garder son enfant à Paris ?

La donation

La donation fait partie des options les plus courantes pour transmettre une épargne aux enfants. Elle permet en effet de donner une somme d’argent ou un bien immobilier de son vivant, en bénéficiant d’un abattement fiscal. Chaque parent peut ainsi donner jusqu’à 100 000 € à chacun de ses enfants, tous les 15 ans, sans payer de droits de donation particuliers.

Le contrat d’assurance vie

L’assurance vie est une solution d’épargne dite à long terme, qui permet de faire passer un capital à ses enfants tout en bénéficiant d’un cadre fiscal avantageux. En effet, les sommes versées sur un contrat d’assurance vie ne sont pas soumises aux droits de succession, dans la limite d’un plafond de 152 500 € par bénéficiaire. Qui plus est, les intérêts qui sont générés par le contrat, quant à eux, sont soumis à une fiscalité spécifique qui est plus favorable que celle des autres produits d’épargne.

A lire également : Tableau de bord RH : tout savoir sur ses indicateurs et fonctionnalités

Le plan d’épargne en actions

Le plan d’épargne en actions (aussi appelé PEA) est un produit d’épargne qui permet de bénéficier d’une exonération d’impôt, et ce à condition de conserver le contrat pendant au moins 5 ans. À terme, les sommes investies sur un PEA peuvent être transmises aux enfants sans droits de succession, dans la limite de 150 000 € par bénéficiaire.

Pour en savoir plus sur votre situation et comment vous organiser, il est recommandé de se rendre sur un site spécialisé dans les finances et la gestion économique des particuliers. Nous vous conseillons notamment MoneyRadar, un guide complet et simplifié pour une compréhension efficace de votre situation et de vos possibilités.

Épargne et succession : comment transmettre une épargne à vos enfants ?

Les précautions à prendre pour optimiser la transmission d’épargne

En effet, la passation de patrimoine est soumise à des droits de succession qui peuvent représenter une lourde charge financière pour les héritiers. Pour éviter ça, certaines précautions existent de sorte à l’optimiser.

Investir dans des produits d’épargne adaptés

Lorsque l’on épargne, il faut pouvoir choisir des produits d’investissement de qualité. Certains produits permettent effectivement de bénéficier d’avantages fiscaux lors d’une transmission de patrimoine. Par exemple :

  • Les assurances vie : Elles permettent d’optimiser la passation d’épargne. Les sommes investies dans une assurance-vie sont transmises aux bénéficiaires sans être soumises aux droits de succession, dans la limite de certains plafonds (en savoir plus).
  • Les produits d’épargne retraite : Ils sont là pour optimiser la passation de patrimoine. L’argent investi dans un plan d’épargne retraite n’est pas non plus soumis aux droits de succession, et ça dans la limite de certains plafonds.

Anticiper la transmission de patrimoine

Pour optimiser cette passation de patrimoine, il vous faut aussi anticiper cette dernière. Car, plus la passation est anticipée, plus il est possible de mettre en place des stratégies d’optimisation fiscale. Il est par exemple possible de faire des dons d’argent à ses proches de manière régulière. Ces dons sont envoyés à des abattements fiscaux qui permettent de faire passer de l’argent à ses proches sans payer de droits de succession.

Il est enfin possible d’anticiper la passation de patrimoine en mettant en place ce qu’on appelle des stratégies de transmission progressive. Vous pouvez alors transmettre votre patrimoine de manière échelonnée à vos enfants, en leur donnant une partie de votre patrimoine de votre vivant. Cette transmission progressive permet de réduire les droits de succession et de limiter la charge financière pour les héritiers.

Articles similaires

Lire aussi x