Catégories

Optocoupleurs à sortie analogique

Optocoupleurs à sortie analogique

L’optocoupleur ou aussi appelé photocoupleur est un boitier hermétique qui agit comme un isolateur optique. Sa mission première est de coupler des circuits isolés en utilisant des émissions lumineuses. En somme, un optocoupleur permet de transmettre un signal sans qu’il n’y ait de contact entre les deux circuits.

Comment fonctionne un optocoupleur ?

A découvrir également : Les avantages de travailler en intérim

Un photocoupleur est constitué d’une LED à infrarouge et d’un phototransistor ou d’une photodiode. C’est ces deux composants qui vont assurer la liaison électrique. Ces deux éléments sont totalement isolés l’un de l’autre, leur seul lien réside dans le signal lumineux que va émettre la LED et qui va être reçu par le phototransistor.

Le taux de transfert effectué via le photocoupleur est exprimé en pourcentage et est appelé le CTR. (Current Transfert Ratio) Chaque type d’optocoupleur possède un CTR qui lui est propre est qui peut varier sensiblement selon le modèle. Le rapport CTR est calculé en mettant en relation la valeur en milliampère du courant passant par le phototransistor, et de celle circulant dans la LED.

A lire aussi : Quelle est la fréquence idéale pour des cours particuliers ?

Il faut savoir que plus le courant de la LED est élevé plus le courant collecté par le phototransistor sera important également.

En bref, un courant électrique passe par la LED, qui génère un signal lumineux. Ce signal est alors intercepté par le phototransistor qui génère alors à son tour du courant électrique. C’est en somme une transmission électrique qui se fait d’un point à un autre en étant entre eux totalement isolés électriquement.

Le temps de transmission d’un photocoupleur peut varier en fonction de sa qualité. Par exemple pour les systèmes informatiques sont privilégier en général les optocoupleurs de qualité pour pouvoir transmettre rapidement des données numériques.

Par contre, les optocoupleurs ne peuvent pas prendre en charge les courants alternatifs et bidirectionnels.

Quelques conseils pour allonger la durée de vie de votre photocoupleur ?

Tout d’abord, il est préférable d’utiliser un courant de faible intensité pour ne pas soumettre l’appareil à une tension trop importante entre la LED et le phototransistor.

Il faut également éviter de mettre votre optocoupleur dans un environnement sous haute température, car cela l’abîme prématurément.

Comment l’utilise-t-on ?

Un optocoupleur est particulièrement utilisé lors d’une alimentation électrique à découpage, afin de pouvoir réguler et modérer la tension de sortie du courant.

On l’utilise également dans la transmission de données numériques car ce procédé permet de garantir une isolation galvanique où la transmission de l’information se fait via un mode optique. C’est pourquoi, cet outil est notamment prisé dans le système informatique des instruments électroniques ou dans celui des voitures électriques ou hybrides.

Articles similaires

Lire aussi x