Catégories

Les maths : la peur des étudiants français

Les maths : la peur des étudiants français

Selon l’INSEE, moins d’un tiers des étudiants français s’inscrivent dans des cours de mathématiques ou dans les filières techniques au début de leur cursus universitaire. Les filières privilégiées sont le droit, les sciences politiques, les langues et les sciences humaines. La filière scientifique préférée des étudiants qui se rapproche le plus des mathématiques est les sciences économiques et la gestion. Plusieurs raisons expliquent la peur des étudiants français pour les mathématiques. Il est toutefois possible de rendre cette discipline plus attrayante.

Pourquoi les maths sont-elles si redoutées ?

En 2020, la France se trouvait tout en bas du classement du niveau des apprenants et des étudiants en mathématiques. Les étudiants français n’aiment pas les mathématiques, même si selon certains spécialistes de l’éducation, il ne s’agit pas forcément d’un désamour, mais plutôt d’une crainte de cette matière. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer.

Lire également : Faut-il se former tout au long de sa carrière ?

La non-maîtrise des bases

Les maths au lycée ou à l’université reposent sur des bases relativement similaires. La maîtrise de cette discipline, peu importe le niveau académique, dépend de celle de certains codes à assimiler dès le début du cursus scolaire. De nombreux apprenants se contentent pourtant de connaître les bases sans réellement les maîtriser. Cela est en partie dû au rythme des cours et aux systèmes de notation qui se contentent d’évaluer les capacités ponctuelles des étudiants. Cette assimilation sommaire des bases engendre des difficultés lorsqu’il s’agit de les appliquer pour des équations plus complexes.

De plus, la plupart des étudiants se contentent de mémoriser les notions et les formules sans chercher à les comprendre. Bien que cette solution soit intéressante de façon ponctuelle pour avoir le niveau de passer d’une année à l’autre, elle peut devenir problématique lorsque les notions s’accumulent et qu’il faut utiliser d’anciennes formules pour régler de nouveaux problèmes. Pour éviter cela, il est possible de visiter cette page pour découvrir les services de professeurs particuliers. Ils pourront vous aider à réapprendre les bases.

Lire également : Notre avis sur Capital.com : est-ce une plateforme fiable ?

Les maths ne laissent pas de place à l’erreur

La plupart des matières scolaires ou académiques offrent des marges d’erreur aux étudiants. Ce n’est pas le cas des maths qui n’y laissent aucune place. Dans cette discipline, la moindre erreur de chiffre ou de symbole peut fausser toute une opération. Cela engendre donc une pression supplémentaire relativement difficile à gérer par les apprenants. Les maths sont aussi une discipline cumulative. Les nouvelles notions sont généralement construites sur les anciennes. Lorsque les bases sont faussées, il n’est pas évident d’assimiler les nouvelles leçons. Les étudiants ont ainsi peur d’elles. Contrairement à la plupart des matières (littéraires, entre autres), la maîtrise des mathématiques nécessite une pratique régulière.

professeur particulier cours mathématiques

Les cours particuliers de maths pour les dédiaboliser

Aujourd’hui, il existe plusieurs solutions pour pallier les difficultés liées à l’assimilation des notions de mathématiques. La plus efficace est le recours à des cours particuliers. Ce sont des leçons individuelles données à un étudiant en dehors de ses heures de cours par un professeur particulier. En ligne ou en présentiel, ces leçons payantes permettent à l’étudiant d’assimiler les notions à son rythme et de réaliser une multitude d’exercices.

À terme, cela lui permet de combler ses lacunes, de préparer ses examens et, dans une certaine mesure, de reprendre confiance en lui. Pour trouver des professeurs adaptés, il suffit de vous rendre sur un site spécialisé et d’évaluer les différentes offres. Il est également possible de vous rapprocher d’un institut de formation spécialisé. Autrement, il est possible d’opter pour la méthode boulier. Elle permet à l’étudiant de visualiser les nombres pour pallier l’aspect abstrait des mathématiques.

Appliquez les mathématiques à des situations quotidiennes

À quoi sert une équation différentielle dans la vie quotidienne ? C’est la question que bon nombre d’étudiants se posent. La peur des mathématiques vient en partie de leur caractère abstrait. Pour de nombreux apprenants, ce ne sont que des chiffres hors contexte. Les mathématiques (les équations, la règle de trois ou les conversions) sont toutefois utilisées de façon inconsciente dans la vie de tous les jours.

Elles sont par exemple utilisées dans les trajets quotidiens (boussole, GPS, etc.) et pour les courses au supermarché afin d’évaluer le coût total des achats. Elles le sont également pour scanner les codes-barres qui indiquent la nature des produits. Cette discipline est par ailleurs très utilisée en cuisine. Elle permet notamment de faire les calculs nécessaires à la transformation d’une recette pour 3 personnes à une recette pour 5 personnes. Elle permet aussi de faire les conversions de température, de taille ou de poids. De plus, les maths peuvent être utiles dans des tâches plus délicates comme l’achat d’une maison ou la réalisation d’un prêt immobilier.

Pour l’achat de la maison, elles permettent d’évaluer les différentes offres pour déterminer celle qui convient le mieux. Elle permet également d’évaluer les éventuelles dépenses à réaliser ainsi que leurs incidences sur le budget. En ce qui concerne la réalisation d’un prêt immobilier, les maths permettent d’évaluer les taux d’intérêt et la durée des emprunts. Pour les amateurs de bricolage, les maths sont un outil parfait. Elles permettent de calculer les angles, de connaître l’hypoténuse d’un triangle ou encore de déterminer les surfaces en mètres carrés. Cela dit, si les notions de base des mathématiques sont très répandues dans la vie courante, les notions spécialisées, quant à elles, le sont dans la vie professionnelle.

maths peur étudiants français

Pour quelles études serviront les maths ?

Pour de nombreux étudiants, les formations en mathématiques sont réservées à un univers élitiste. Elles sont pourtant utilisées dans plusieurs domaines. Diverses professions exigent une solide maîtrise des chiffres. Elles permettent notamment de faire des études :

  • d’ingénierie,
  • d’économie,
  • de statistiques,
  • de physique,
  • d’économétrie,
  • d’analyse financière.

Elles sont également essentielles dans les études informatiques, de chimie ou d’astrophysique. De plus, les professions liées aux mathématiques ont un taux d’insertion professionnelle largement supérieur à la moyenne. Cela est dû au fait que le secteur est en croissance constante et demande beaucoup de spécialistes. En raison du faible nombre de diplômés, il est relativement facile de trouver un emploi dans ce domaine.

Articles similaires

Lire aussi x