Catégories

Comment s’organiser pour faire garder son enfant à Paris ?

Comment s’organiser pour faire garder son enfant à Paris ?

Confiez-vous la première fois votre bébé à une nounou, une crèche, … ? Quel que soit le mode de garde que vous avez choisi, il faudra avant tout bien s’organiser. Découvrez au cours de cet article comment s’organiser pour faire garder son enfant à Paris !

Confiez votre bébé, une bonne habitude à prendre

Tout comme l’attachement du bébé à sa maman, l’attachement de celui-ci à d’autres personnes proches est également important. La maman est la personne qui s’occupe plus du petit que n’importe qui et le bébé connaît tout d’elle (odeur, voix, …). Il doit tout d’abord s’attacher à son papa, puis aux grands-parents ou aux autres personnes de l’entourage, et enfin à la crèche ou sa nounou. Si vous souhaitez faire garder votre enfant à Paris, consultez le site de momji !

Lire également : Comment travailler dans le digital ?

Préparez-vous mentalement à la séparation

Vous devez laisser la raison surpasser l’émotion pour vous sentir tranquille. Interrogez-vous tout d’abord : « Pourquoi dois-je confier mon bébé à une nounou ou à une crèche ? ». Une fois que vous avez trouver la réponse, listez les raisons qui vous poussent à le faire :

En faisant intervenir la raison, vous dédramatisez la décision. De ce fait, vous et votre bébé sentirez plus à l’aise.

Ayez confiance dans la structure d’accueil

Il faut également se fier à la structure choisie avant de faire garder votre bébé. Renseignez-vous tout d’abord sur la structure, vérifiez les références, examinez les lieux, et demandez plus de détails sur le déroulement de la journée, etc. Afin que vous puissiez rester calme, posez toutes les questions qui vous tracassent.

Les personnes à qui vous confiez la garde de votre enfant sont vos alliés. Afin que tout se passe dans les meilleures conditions possibles, donnez-leur tous les atouts.  Expliquez-leur les habitudes de votre bébé, ses repas, ses heures de sommeil, ses jeux préférés, ….

Profitez des temps de transition

Dans les crèches, les premières séparations sont bornées dans la durée pour une adaptation progressive. Cela vise à habituer le bébé des personnes et des locaux en présence de son parent. Votre bébé va alors saisir que chaque séparation est certainement suivie de retrouvailles. De même, en assistance maternelle, « une période d’adaptation » peut aussi se réaliser si cela est prévu dans un contrat.

Parlez à votre bébé

Même si votre bébé est tout petit, expliquez-lui la situation. Vos paroles pourront lui réconforter : « Je dois reprendre mon travail et tu resteras à la crèche / chez la nounou pendant ce temps-là. Il / Elle va s’occuper de toi. Je reviendrai te chercher après avoir fini de travailler ».

Acceptez sa réaction

Se montre-t-il déplaisant ? C’est tout à fait naturel pour les premiers temps car votre bébé préfère rester avec vous. C’est un peu vrai qu’il vous fait « la tête » lorsque vous venez le chercher les toutes premières fois. Mais cela ne durera pas longtemps.

Mieux vaut ne pas oublier doudou

Pour faciliter la transition, sa tétine et/ou son doudou sont des soutiens importants.

Choisissez une structure d’accueil adaptée à vos besoins

Choisir une structure d’accueil pour son enfant n’est pas une décision à prendre à la légère. Pensez à bien trouver un établissement qui répondra aux besoins de l’enfant, mais aussi aux attentes des parents.

Les crèches collectives accueillent les enfants dès l’âge de deux mois jusqu’à leur entrée en maternelle. Elles offrent un encadrement professionnel avec du personnel qualifié et formé pour s’occuper des enfants. Les horaires sont généralement flexibles, permettant aux parents de concilier leur vie professionnelle et personnelle.

Les micro-crèches, quant à elles, sont plus petites que les crèches collectives, accueillant jusqu’à 10 enfants maximum simultanément. Ce type d’établissement offre un cadre familial et chaleureux pour les tout-petits.

Les assistantes maternelles agréées proposent aussi une solution intéressante pour les parents souhaitant offrir un environnement plus intime à leur enfant. L’avantage principal étant le suivi personnalisé dont bénéficie chaque enfant.

Il existe aussi des structures hybrides comme les haltes-garderies qui permettent aux parents ayant des horaires atypiques ou ne travaillant pas régulièrement d’avoir une solution flexible pour faire garder leur enfant quelques heures par semaine.

Pensez à bien choisir la structure d’accueil avant de prendre votre décision finale afin qu’elle corresponde parfaitement à vos besoins ainsi qu’à ceux de votre enfant.

Prévoyez les démarches administratives à l’avance

Préparer la garde de son enfant à Paris demande aussi de prévoir les démarches administratives en amont. Il faut s’assurer que tout sera prêt le jour J.

Avant toute chose, il faut bien choisir la structure d’accueil pour votre enfant. Les crèches collectives, micro-crèches et assistantes maternelles agréées disposent toutes d’un certain nombre de places disponibles. Veillez donc à anticiper l’affluence des demandeurs en vous y prenant suffisamment tôt.

Une fois votre choix fait, pensez à récupérer tous les documents nécessaires, tels que le livret de famille ou encore le carnet de santé de votre enfant. Ces pièces seront indispensables pour permettre au personnel encadrant l’enfant ainsi qu’à l’établissement choisi un suivi médical optimal.

N’hésitez pas à prendre contact avec la mairie du lieu où se trouve la structure choisie afin d’obtenir toutes les informations utiles. Certains établissements peuvent avoir des particularités administratives qui diffèrent selon leur localisation géographique.

Une fois que vous avez recueilli toutes les informations et documentations nécessaires, n’oubliez pas d’effectuer une demande officielle auprès du conseil général. Cette étape semble anodine, mais elle permettra aux autorités compétentes ainsi qu’à l’établissement choisi pour votre enfant de connaître les détails précis de votre demande.

Pour garantir une organisation optimale de la garde de son enfant à Paris, il faut bien prévoir toutes les démarches administratives et anticiper leur réalisation. Cela vous permettra alors d’envisager sereinement cette étape primordiale dans la vie des parents qui travaillent.

Articles similaires

Lire aussi x