Catégories

Quelle est la fréquence idéale pour des cours particuliers ?

Quelle est la fréquence idéale pour des cours particuliers ?

Les cours particuliers représentent un bon moyen de progresser pour les élèves en difficulté ou pour ceux souhaitant s’améliorer. Néanmoins, il est nécessaire de respecter une certaine fréquence d’intervention du professeur particulier pour que les sessions soient efficaces. Cliquez ici pour découvrir une sélection de professeurs particuliers proposant des cours à une fréquence adaptée à vos besoins !

Un équilibre à trouver

Des cours particuliers réguliers pour véritablement progresser

Tout apprentissage passe par la répétition. Pour tirer profit de l’efficacité de cours particuliers et observer une progression dans les résultats, il faut donc que ces cours soient assez réguliers. Des sessions trop espacées ne pourront pas avoir l’effet escompté, car elles ne permettront pas assez de reprendre et mobiliser ce qui a été fait en cours avec un professeur particulier. En règle générale, une fréquence classique pour des cours suivis sur le long terme est celle d’un à deux cours particuliers par semaine.

A découvrir également : Comment identifier les besoins de ses clients ?

Espacer les cours pour laisser décanter

Néanmoins, il est aussi inutile, voire contre-productif, de travailler avec un professeur particulier trop fréquemment. Espacer les cours octroie un temps de repos entre deux sessions qui permet une meilleure assimilation des informations par l’élève. Des cours trop rapprochés risqueraient de ne pas laisser à l’élève le temps de s’approprier les nouveaux apprentissages. Ils peuvent par ailleurs générer un stress qui est aussi contre-productif pour la progression.

La bonne fréquence pour des cours particuliers est donc une fréquence régulière, mais limitée.

A découvrir également : Que penser de la formation professionnelle ?

Une fréquence “idéale” pour des cours particuliers ?

Des facteurs multiples jouent sur la fréquence : âge, matière, niveau de difficulté

La fréquence idéale pour des cours particuliers dépend en réalité de nombreux facteurs, à commencer par l’âge de l’élève : sans surprise, un élève plus âgé sera apte à gérer un volume horaire de cours hebdomadaires plus important. Par ailleurs, cette fréquence va dépendre de la matière concernée : certaines disciplines comme les mathématiques ou le français peuvent nécessiter un suivi plus fréquent que d’autres pour voir les premiers progrès apparaître. Enfin, le niveau de difficulté de l’élève va également déterminer la fréquence idéale pour ses cours particuliers : plus un élève est en difficulté, plus il aura a priori besoin d’un encadrement poussé.

Organiser les cours selon les besoins de l’élève et adapter la fréquence en fonction de sa progression

La fréquence “idéale” n’existe pas au sens propre du terme : chaque élève et chaque situation vont pouvoir nécessiter une fréquence différente pour que les cours particuliers puissent fonctionner de façon optimale. La fréquence des cours particuliers peut aussi progressivement être adaptée en fonction de l’évolution du niveau et des besoins de l’élève ainsi que de sa progression.

S’adapter au calendrier scolaire et aux échéances

S’adapter au calendrier scolaire pour éviter la surcharge

La fréquence des cours particuliers suivis par un élève doit aussi tenir compte de la charge scolaire initiale qu’il supporte. Il serait contre-productif de surcharger un élève avec des cours particuliers en maths et en histoire une semaine où il doit passer plusieurs examens concernant d’autres matières par exemple. Les cours particuliers permettent une certaine flexibilité dont il peut être utile de tirer parti : ajouter un cours particulier d’aide aux devoirs en cas de difficulté de l’élève sur certains travaux à rendre par exemple.

S’adapter aux échéances pour pouvoir les préparer

La fréquence des cours particuliers peut également varier en fonction des échéances auxquelles est soumis l’élève, afin de l’aider à s’y préparer. Il peut ainsi être utile, ponctuellement et sur une courte période, d’augmenter la fréquence des cours particuliers dans l’optique de préparer l’élève à une épreuve ou à un examen en particulier.

Articles similaires

Lire aussi x